"Le conte : une fenêtre ouverte à l'infini sur le monde !

 

Par l'intermédiaire du conte (le conte écouté, le conte lu), partir à la découverte d'un nouveau paysage : celui des immenses steppes de Mongolie, sur lesquelles les nomades posent leurs yourtes, ces petites maisons « rondes... comme le monde »...

Par un travail ludique d'expression corporelle et vocale, mené à chaque séance par la comédienne, l'enfant découvrira en lui de nouveaux espaces jusqu'à devenir, à son tour, conteur – celui qui imagine le conte, celui qui ra-conte, ouvrant ainsi, par sa voix, son corps, et son imagination, une fenêtre sur le monde.

Les voix des « conteurs en herbe », seront enregistrées par la comédienne qui y mêlera ensuite des musiques mongoles et des atmosphères sonores : l’œuvre achevée constituera ainsi, dans l'enceinte de l'école, une nouvelle fenêtre sur le monde que pourront ouvrir tous les enfants de passage...

 

En attendant l'intervention : l'enseignant proposera aux enfants des lectures de contes Mongols, partagera les images de supports documentaires (livres, photographies, films, musiques...) dont les références seront données par l'intervenante.Entre la première et la deuxième intervention, l'enseignant entraînera les enfants à imaginer puis écrire un conte, simple, à plusieurs voix."

 

Public : cycle 3