S'y remettre à petits pas après 15 jours de "repos".

Trouver le rythme, le brin de folie, le délire.

Délirer à jouer Molière.

Avoir 12 ans et jouer Molière.

Avoir 13 ans, 14 ans, 15 ans, et

jouer comme des gosses qu'ils sont encore, un peu, forcément, parfois.

Travailler les enchaînements de scène, les transitions, l'incongru, le pas forcément sensé. Et pourtant.

S'amuser.

Plaisir.

Fatigue.

Plaisir.

Ne pas se ménager.

Y croire.

 

daumier_le_malade_imaginaire

 Le malade imaginaire, par Daumier