Nous allons tenter de réaliser une œuvre théâtrale à partir de textes poétiques écrits par les enfants, sur le thème de « [Leur] ville quand [ils] seront grands », textes poétiques qui seront mis en bouche, mis en corps et mis en espace. L'oeuvre sera présentée ensuite devant l'ensemble de l'école.

 L'enseignant pourra aborder le thème général de la ville par la lecture d'albums, de poèmes, par la découverte d'oeuvres picturales (peintures / dessins / photographies), amenant ainsi les enfants à s'exprimer, à l'oral et à l'écrit, sur la ville, puis sur leur ville « aujourd'hui » : les lieux, les couleurs, les odeurs, les volumes, les noms des rues … Puis il s'agira de les faire glisser vers une idée de leur ville telle qu'ils l'imaginent, la rêvent, la désirent « quand [ils]seront grands » afin qu'ils la dessinent en mots, en phrases, en poèmes.

 La comédienne interviendra 3 fois à raison de 2 heures par séance : elle proposera des lectures « animées », puis une approche du travail de scène par des jeux d'expression corporelle et vocale dès la première séance. La seconde séance permettra de travailler précisément les textes des enfants et de mettre en scène l'ensemble. La dernière séance aboutira à une présentation de l'oeuvre devant l'école.

 Lien avec les apprentissages scolaires : http://www.education.gouv.fr/bo/2008/hs3/default.htm

(se référer aux programmes page 12 pour le cycle 1, aux compétences attendues page 17 pour le cycle 2 et page 21 pour le cycle 3)

Le lien entre lecture et écriture / l'expression orale /l'expression corporelle / la maîtrise du geste (la mise en espace consistera entre autre en une chorégraphie simple) /culture littéraire / arts visuels /

Rapport avec le thème : Créer une oeuvre à partir de la ville réelle, quotidienne, que l'on imagine, rêve, dessine, crée, transforme, par le biais des mots et du corps. Devenir citoyen en se sentant acteur de cette ville à venir, en se sentant responsable de la ville de demain, par l'acquisition d'une aisance dans l'expression orale et physique. Parce que la poésie des mots et la poésie du corps font aussi battre le coeur de la cité d'aujourd'hui et de demain.

Projet réalisé et mené par Céline Hoinard 

en collaboration avec les classes de CE2 Mirabeau / CM1 Georges Sand / CE2 Rabelais